13 000 dessins d'archives : une source d'inspiration permanente

Les motifs des broderies NOËL sont inspirés des inépuisables archives conservées par la maison depuis 1883 (plus de 13000 dessins, des milliers de calques soigneusement roulés, de toutes les tailles pour toutes les compositions, prêts à être utilisés).

Source d’inspiration permanente, ces dessins ne demandent qu'à être revisités pour coller à l'air du temps. On s'extasie devant la finesse du dessin, l'exactitude des proportions, la subtilité des coloris. Scènes de chasse animalières, motifs géométriques d'inspiration art déco ou plus contemporaine, lourdes grappes de raisin, feuilles de chêne aux couleurs d'automne, fruits et fleurs, boutons de rose, épis de blé, mimosas, oranges et citrons, fougères, lys et chardons, lierre, géraniums semblent prêts à prendre forme sous nos yeux.

Cet extraordinaire patrimoine est repris en 1992 par Adeline Dieudonné qui réveille la marque endormie avec une nouvelle équipe. Continuant à écrire son histoire sans faillir à la tradition d’exclusivité et de qualité, la maison crée en permanence de nouveaux dessins pour les collections de draps, nappes, éponges ou T-shirts, ou les plus récentes collections de lingerie de nuit et bébé NOËL pour les cadeaux de naissance.

Ces archives servent de références au studio de création de la maison, et aux stylistes ou artistes, comme Annabelle d’Huart, ou les élèves de l’école Duperré qui collaborent avec NOËL pour le développement des collections.


Un savoir-faire unique

La volonté de NOËL est de perpétuer la magie de la broderie en utilisant toutes les techniques d’aujourd'hui : de la splendeur du brodé main au charme du brodé machine, qui permet la réalisation de produits à des prix plus abordables.

Le fait main

Les célèbres nappes brodées main sont les pièces maîtresses des collections NOËL : ces chefs- d’œuvre de l’art de la broderie sont décorés des plus fameux motifs de la maison qui en possède plus de 13 000 dans ses archives.

La broderie à la main exige aussi un minutieux travail de préparation. Les motifs originaux, dessinés sur des calques finement perforés, sont reportés au pochoir sur le lin, le coton ou l’organdi, puis brodés par les doigts experts. Ce travail d’orfèvre s’apparente à celui de la Haute Couture.

Le métier à broder

Le « métier » est capable de broder un grand nombre de motifs similaires en même temps. La préparation est longue et entièrement manuelle. Il s’agit de préparer toutes les couleurs de fil nécessaires au dessin choisi. Cette technique est utilisée pour broder les nappes, les draps, les éponges, la lingerie de nuit et la majorité des articles cadeaux.

Le guidé main

À mi-chemin entre la main et la machine, la broderie « guidée à la main » offre davantage de liberté dans la mise en scène du dessin et de sophistication dans son exécution : c’est une ouvrière qui guidera d’une main habile l’aiguille de sa machine à broder.